PLU 2017

LA REVISION DU PLU 2017

Le  dossier important de cette séance du conseil municipal  du 28 Janvier dernier était la présentation  du rapport concernant la révision du PLU (Plan local d’urbanisme) en vue de son  approbation.

Importance saluée par Mr le Maire pour  le travail fourni par Jean François PERRAUD adjoint à  l’urbanisme, par le personnel du service de l’urbanisme et par  tous les acteurs impliqués pour mener à bien cette tâche.

Le PLU , avec le budget, sont deux moments forts d’expression de la politique de l’équipe municipale proposée dans le programme du Maire, et qui ont pour vocation de répondre aux besoins de la majorité de la population.

Il ne s’agit pas d’une simple démarche administrative  mais de la déclinaison d’une volonté; volonté d’un projet de vie, volonté de faire de Chaponost une ville à la Campagne, dynamique et innovante.

                Un PLU est un projet de vie et de territoire qui va nous encadrer pour la prochaine décennie. On sait ce que l’on veut mais aussi ce que l’on ne veut pas .On habite à Chaponost parce que l’on y a nos racines, mais aussi parce que l’on a choisi d’y vivre. Chaponost attire les jeunes, si l’on en croit toutes ces réhabilitations de pavillons dans les quartiers.

                Ce PLU, qui exprime une volonté, est un PLU qui PLAIT car  il affirme un concept de ville à la campagne, un thème martelée par les élus, qui veut préserver la trame verte et  les espaces agricoles.C’est un PLU respectueux du corridor écologique.

                C’est un PLU de raison car le PADD affirme l’objectif de contenir le développement résidentiel de la commune afin de conserver une cohérence dans le processus d’urbanisation. Il prévoit donc de réguler la construction sur la commune de 67 logements par an. Ce ratio permettra d’atteindre 800 logements pour une population de 9700 habitants en 2028.

                C'est un PLU respectueux des contraintes supra communales, mais aussi des nouvelles données  liées aux effets du changement climatique dont les conséquences  sont déjà une réalité. Parmi ces contraintes règlementaires il y a la construction de logements sociaux dont le taux minimum de 25 % est bien loin d’être atteint  ( 13.05% seulement en 2016). Il faudra donc procéder à des rattrapages, le PLU objective la construction de 300 logements sociaux dans la période de 2016 à 2027 soit 40% de la construction, faisant passer le taux de logements sociaux à 18.5%.

L’adhésion au nouvel outil qu’est le coefficient de Biotope est un acte responsable et concret vis-à-vis de la problématique de la rareté de l’eau et un acte indirect à l'égard des populations menacées de la planète.

 L’approche urbaine proposée, qui est un moyen local d’agir, ne se contente plus de raisonner uniquement sur le court terme (répondre aux obligations de logements sociaux  et accepter le tout béton), mais nécessite de se préoccuper de la gestion du non bâti pour préserver des ilots de nature, donc de fraicheur,  et de permettre ainsi l’infiltration  des eaux pluviales.

Ne mélangeons pas les choses, le besoin de se loger et le besoin de vivre, ces mesures non spectaculaires s’inscrives dans le temps et produirons leurs effets.

Pour ceux qui étaient aux commandes du précèdent mandat, qui ont mis en œuvre le PLU de 2007, qui aujourd’hui osent se déclarer en accord, pour l’essentiel, avec les orientations proposées par le PLU 2017 et pour ceux qui souhaitent une comparaison entre l’ancien PLU, qu’ils ont soutenu, et le nouveau, qu’ils n’ont pas voté, nous leur proposons quelques photos pour leur rafraîchir la mémoire...

 

Ce que nous avions...

Ce que nous avions...

 

Ce qui a été promis...

Ce qui a été promis...

Ceux qui n'y ont pas cru...

Ceux qui n'y ont pas cru...

 

Ce qu'ils ont fait ...

Ce qu'ils ont fait...

Posté par O Chaponost à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 décembre 2013

Débat d’orientation budgétaire ou débat d’orientation politique

Le conseil municipal du jeudi 21 novembre dernier comportait un rapport constituant un moment fort de l’année concernant la gestion municipale:le Débat d’Orientation Budgétaire ou DOB pour 2014.   La soirée s’annonçait agréable et détendue… La réunion commençant par un questionnaire soumis aux élus sur leurs connaissances en matière de tri sélectif. OUF! Ils s’en sortirent tous bien sans mélanger les cartons. Puis, un accrochage regrettable… Son origine : une déclaration de l’adjoint aux affaires sociales, en réponse à... [Lire la suite]
Posté par O Chap à 20:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :