logo chaponost

Le Maire de CHAPONOST nous a invités ce mardi 1er décembre à une réunion publique de présentation du projet de correction de l’aménagement du centre-ville.

Son prédécesseur avait essayé de nous faire avaler la pilule avec des « CŒURS DE BOURG » de la redynamisation du centre « Notre village appartient à tous ceux qui y vivent ! » , et aussi sept bonnes raisons de dire OUI au projet « Cœur de Bourg ».

Rien n’y a fait, il est allé jusqu’au bout malgré une manifestation de près de 1500 personnes opposées à sa politique d’urbanisme.

Le résultat est là ; M. MENARD pensait qu’on allait s’habituer, mais non les CHAPONOIS ne s’y sont pas trompés, eux.

IL n’empêche que :

  • Le patrimoine historique est détruit à jamais,
  • Demeure une esthétique froide sans âme,
  • S'avère une mauvaise qualité de construction due à la précipitation (Il faut voir à quelle vitesse les équipements se dégradent, escaliers gradins, parvis de l’église).

Il faut bien faire quelque chose et cela va coûter 750 000 € TTC. Mais à qui la faute ?

Lors de sa présentation, le bureau d’étude a expliqué ce qui a servi de base à sa réflexion :

  • Utilisation des éléments patrimoniaux, de l’aspect village des façades, valorisation de l’entrée du Boulard, le besoin de déminéraliser l’espace. On a bien senti que l’objectif du projet était de créer un espace de convivialité, une vraie place du village en l’humanisant et non pas une desserte dédiée à l’automobile autour de la médiathèque.
  • Végétalisation des douves, création d’une allée cavalière, d’une aire de jeux, remplacement des gradins par le jardin CLEMENCEAU, mise en place de pavés, meilleurs lisibilité du parking.
  • Le déplacement du monument aux morts lui redonnera un peu de solennité, et la mise en valeur de la porte du château avec une signalétique d’interprétation redonneront du sens à ces éléments patrimoniaux historiques.

On peut regretter que le calvaire quant à lui ne soit pas réintégré dans ce projet, c’est dommage car il appartenait à cet ensemble légué par nos anciens.

Il semblerait que les contraintes budgétaires ne le permettent pas et qu’il était difficile de lui trouver une place.

Les travaux de cet ensemble devraient commencer prochainement, nous avons hâte d’en voir le bout pour que les Chaponois anciens ou nouveaux retrouvent un peu de ce qu’ils sont venus chercher, une place de village où il fera bon se promener, flâner, rencontrer des amis ou boire un verre.